DACIA DUSTER : LES 5 RAISONS QUI EXPLIQUENT SON SUCCÈS FOU !

Début 2022, le Dacia Duster a dépassé le cap des 2 millions d’exemplaires écoulés. Le SUV roumain n’en est pourtant qu’à sa deuxième génération, récemment restylée. Une success-story qui ne se dément donc pas ! Mais comment le SUV compact a-t-il su trouver un public si nombreux, avec un attrait qui ne faiblit pas ? On décortique les raisons de sa popularité.

Le look de baroudeur, à la mode

Commençons par ce qui est probablement la raison la plus superficielle : le look du Dacia Duster. Sans rentrer dans le subjectif, notons d’abord que le Duster appartient à l’un des segments les plus vendeurs en Europe : les SUV compacts. Ce marché est de plus en plus à la mode, et reste à forte croissance. Logique donc de voir un de ses membres parmi les meilleures ventes de France chaque mois.

Mais d’autre part, le Dacia Duster a réussi à se renouveler sans perdre son look que beaucoup trouvent attachant. Et si certain lui reprocheront de ne pas avoir beaucoup évolué en passant à la seconde génération, puis en se restylant, force est d’avouer que son look baroudeur sans chichi plait toujours.

Le SUV le moins cher du marché ?

Évidemment, le tarif d’une Dacia est probablement son plus gros point fort. Avec des prix débutants à 15 490 €, le Dacia Duster est le « vrai SUV » (hors crossovers style Toyota Aygo X et Dacia Sandero Stepway) le moins cher du marché. Et ça, c’est un argument de poids. Bien sûr, à ce prix, il ne faut pas trop en attendre niveau équipement, même si, on va le voir, le Duster réserve quelques surprises. Mais sous les 20 000 euros, difficile de faire mieux. Le Duster se bat aussi beaucoup contre des voitures d’occasion récentes.

E85, l’assurance de coûts réduits à l’usage

Un gros point for du Dacia Duster, et d’une bonne partie de la gamme Dacia d’ailleurs, c’est son moteur Eco-G 100 ch. Cette motorisation, la moins chère de la gamme, est un flexfuel GPL. En d’autres termes, vous pouvez rouler au GPL ou à l’essence. Deux réservoirs distincts sont installés, ce qui autorise d’ailleurs une autonomie de plus de 1 000 km si vous videz les deux réservoirs.

Surtout, le prix du superéthanol E85, autour des 0,90 €/L, en font un allié de poids au quotidien. En particulier en temps de crise du prix des carburants ! Ainsi, comptez seulement 84 € pour parcourir 1 000 km, si vous roulez à l’éthanol, contre 111 €/1 000 km minimum si vous faites le plein en sans-plomb. De belles économies à l’usage : 450 € par an si vous roulez 15 000 km.

L’essentiel, et pas de superflu

Certes, en finition « Essentiel », le Dacia Duster n’est pas exactement suréquipé. Pas de jantes alliage, d’écran central, de clim ou de régulateur de vitesse… Mais ceux qui sont à la recherche de toutes les économies, ou d’un véhicule très simple pour aller d’un point A à un point B, seront ravis. Difficile de trouver plus simple sur le marché aujourd’hui. Mais vous pourrez tout de même compter sur des phares à LED, l’autoradio bluetooth, un limiteur de vitesse, et tous les éléments de sécurité indispensables (freinage d’urgence, contrôle de trajectoire, ect). La finition Essentiel porte bien son nom. On regrette simplement que le régulateur de vitesse (200 €) et la climatisation (900 €), soient en option.

Un équipement disponible très complet

Si en revanche, vous souhaiter vous tourner vers une voiture équipée de toute la technologie moderne, bonne nouvelle : c’est aussi possible. Des les finitions plus élevées, vous n’aurez pas à rougir face à des modèles bien plus chers. Sièges chauffants, Android Auto et Apple CarPlay sans fil, climatisation automatique, 4 caméras de stationnement, capteurs d’angles morts, etc. Il ne lui manque que la conduite semi-autonome pour s’approcher des référence du segment. Le tout pour moins de 21 000 € !

source: https://cutt.ly/pKJN6TY